En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu FR AIB logos Tutelles : CNRS - UT3 (Université Paul Sabatier)

FR AIB

Résistance globale chez les plantes : une défense sur le long-terme

Résistance globale chez les plantes : une défense sur le long-terme
Résister, oui, mais si cette résistance n’implique qu’un seul obstacle, aussi grand soit-il, l’envahisseur parviendra a rapidement le contourner. C’est sur ce constat que les chercheurs du LRSV (UMR 5546 - CNRS/UPS), se sont basés pour étudier chez la plante modèle M. truncatula, une résistance « quantitative », résistance jouant sur plusieurs mécanismes et donc, plus durable. Une recherche tout sauf anecdotique, puisque cette résistance contre un certain Aphanomyces euteiches, pourrait être transférée à terme vers le pois et la luzerne dont il est, à l’heure actuelle, la principale cause de destruction.
FMBonhomme

La luzerne et le pois sont des légumineuses cultivées respectivement pour leur biomasse végétale et leurs graines, riches en protéines. Leur croissance est étroitement liée à leur capacité à assimiler efficacement l’azote via l’établissement de symbioses racinaires, alliance à bénéfice réciproque entre la plante et des micro-organismes du sol. Le système racinaire, au sein duquel pénètrent ces derniers, est malheureusement aussi convoité par des hôtes bien moins intentionnés. Parmi ceux-ci, se trouve l’oomycète Aphanomyces euteiches, responsable de la pourriture racinaire, principale maladie du pois en Europe et facteur limitant de la luzerne aux États-Unis. Seules des rotations culturales ou la jachère ralentissent sa propagation, les terres touchées demeurant « infectées » d’une année sur l’autre…

Chez la légumineuse modèle Medicago truncatula, proche de la luzerne, et également confrontée aux parasites, les chercheurs ont noté une variabilité dans la réponse à l’infection. Malgré la présence du parasite, certaines lignées de plantes sont capables de retarder sa progression, autorisant la plante à poursuivre son développement. Cette forme de résistance est dite « multigénique » car elle fait appel à différents mécanismes. Il s’agit moins pour la plante de posséder « la » protéine qui mettra le parasite hors d’état de nuire que de mettre en place une série d’obstacles à sa progression. De cette manière, le parasite doit s’adapter à une succession de barrières, nécessitant de sa part une évolution bien plus poussée ou une période de temps bien plus importante que s’il n’y en avait eu qu’une seule à contourner.

Les chercheurs du LRSV ont testé in vitro et en serre quelques 179 lignées de M. truncatula (soit un total de plus de 10 000 plantules testées). Comparant le génome des plus sensibles aux plus résistantes, plusieurs gènes candidats ont été identifiés. Parmi ceux-ci, un gène codant pour une protéine à domaine « F-box » semble jouer un rôle majeur. Poussant leurs investigations plus avant, les chercheurs ont remarqué que la différence de résistance n’était pas liée à la quantité de protéine produite mais à la présence de mutation affectant sa capacité à interagir avec d’autres molécules de son environnement. Point inattendu, les protéines à F-Box incomplètes ou du moins non-fonctionnelles sont celles qui confèrent la plus grande résistance aux plantes porteuses… Perspective logique de ce travail, les chercheurs se focalisent dorénavant sur la découverte de la cible de cette fameuse protéine F-Box, au rôle si…inversé.

Voir aussi

Bonhomme M, André O, Badis Y, Ronfort J, Burgarella C, Chantret N, Prosperi JM, Briskine R, Mudge J, Debéllé F, Navier H, Miteul H, Hajri A, Baranger A, Tiffin P, Dumas B, Pilet-Nayel ML, Young ND, Jacquet C. High-density genome-wide association mapping implicates an F-box encoding gene in Medicago truncatula resistance to Aphanomyces euteiches. New Phytol. 2014 Mar;201(4):1328-42 - Projet IMMUNIT-AE