En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu FR AIB logos Tutelles : CNRS - UT3 (Université Paul Sabatier)

FR AIB

Papillons et lézards valident le concept du Métatron

Cage métatron
© Q.Bénard (CNRS)
Une étude pilote, menée sur des populations de papillons et de lézards, vient valider le principe de fonctionnement du Métatron, plate-forme de recherche unique au monde dédiée à l’étude du déplacement d’individus soumis à des changements environnementaux. Ces travaux, conduits par une équipe de chercheurs de la Station d’écologie expérimentale du CNRS à Moulis en Ariège, du Muséum national d’Histoire naturelle (Paris) et du laboratoire Evolution et Diversité Biologique (Université Toulouse III – Paul Sabatier/CNRS/ENFA), sont publiés dans la revue Nature Methods le 15 juillet.
panneau metatron mini

Le  Métatron1   est  un  dispositif expérimental permettant d’étudier, grandeur nature, les déplacements d’organismes terrestres soumis à des changements dans leur milieu de vie. Le déplacement des espèces est un phénomène crucial. Egalement appelé dispersion, il permet le brassage de gènes entre populations. Il s’agit d’un des processus clés de l’écologie évolutive. C’est pour identifier certains des facteurs qui influencent  ces  déplacements  et  pour  mieux  prédire  la  façon  dont les  espèces  s’adaptent  aux changements globaux que le Métatron a été conçu. Installé à quelques kilomètres de Moulis, il est composé de 48 cages dans lesquelles température, humidité et luminosité peuvent être contrôlées de façon indépendantes grâce à un système informatique de contrôle à distance. Les cages sont reliées entre elles par des corridors dont les ouvertures entièrement modulables permettent le passage des espèces d’une cage à l’autre.

Des études réalisées sur des populations de papillons Pieris brassicae et de lézards Zootoca vivipara, montrent que ces espèces adoptent, au sein du Métatron, le comportement que les scientifiques prévoyaient. Soumis à des contraintes de fragmentation de leur habitat (présence de cages) et à des changements des caractéristiques de leur milieu de vie (cages de différentes températures …), papillons et lézards agissent selon un type de fonctionnement dit « en métapopulation ». Les chercheurs ont ainsi observé que les populations de papillons et lézards se déplaçaient, qu’elles colonisaient certaines cages et disparaissaient d’autres. L’impact à long terme de ces déplacements sur la modification de la composition génétique des populations devrait être étudié prochainement. Le Métatron fournit donc des possibilités uniques quant à la validation des modèles théoriques de l’écologie spatiale, en particulier ceux intégrant uniques quant à la validation des modèles théoriques de l’écologie spatiale, en particulier l’impact de la fragmentation des habitats et du réchauffement climatique sur la biodiversité.

Voir aussi

Delphine Legrand, Olivier Guillaume, Michel Baguette, Julien Cote, Audrey Trochet, Olivier Calvez, Susanne Zajitschek, Felix Zajitschek, Jane Lecomte, Quentin Bénard, Jean-François Le Galliard, Jean Clobert
The Metatron: an experimental system to study dispersal and metaecosystems for terrestrial organisms
Nature Methods, 15 juillet 2012